Orientation : bien accompagner son ado avec Meriem, conseillère en orientation scolaire

Publié le 31 Mai 2021

Mériem Draman

Pas facile d'aborder l'orientation avec son ado. Meriem Draman, conseillère en orientation vous donne 4 conseils.

Quand arrive le moment ou votre ado doit faire des choix pour son orientation, il n’est jamais simple pour vous, parent, de le guider. En Seconde, le deuxième grand palier de l’orientation avec la réforme du bac, on lui demande de choisir trois enseignements de spécialité. Ces derniers vont donner une empreinte forte à la suite de ses études. Comprenez votre rôle de parent en suivant ci-dessous les quatre attitudes éducatives à adopter, proposées par Meriem Draman, conseillère en orientation scolaire très connectée sur les réseaux sociaux auprès des 14-25 ans et professeure certifiée de sciences physiques :
Meriem Draman

💬 Maintenez le dialogue et soyez à l'écoute de votre enfant

Dès que l’occasion se présente, essayez de discuter avec votre enfant de ce qu’il a envie de faire, de ce qui le fait vibrer dans la vie. En étant curieux.se de son univers, n’hésitez pas à lui poser des questions ouvertes, vous allez mieux cerner ses rêves, mais aussi ses appréhensions. Rendez-vous disponible chaque fois qu’il a envie d’échanger. Par contre, si vous êtes en désaccord avec son projet d’études, ne lui dîtes pas qu’il a tort ou qu’il se trompe. Essayez de changer votre façon de communiquer et de réfléchir. Lui faire des reproches peut vite le braquer face à ses choix, ce serait dommage de tout gâcher alors qu’il est en pleine réflexion, c’est toujours bon de le rappeler.

🤝 Accompagnez votre ado sur son chemin

Ce n’est pas à vous, parent, de lui montrer le chemin. Montrez-lui que vous êtes à ses côtés, que vous le soutenez et que s’il a besoin d’aide, vous pouvez faire des recherches avec lui sur les formations et métiers qui l’intéressent. Proposez-lui de vous rendre avec lui à des portes ouvertes d’écoles, sur des salons dédiés aux études qu’il envisage par exemple.

🚀 Anticipez les choix de votre enfant ... le secret d'une bonne orientation

Si votre enfant n’a aucune idée de ce qu’il veut faire plus tard, c’est normal, il y a tellement de formations aujourd’hui, qu’il faut du temps pour faire ses choix et prendre la bonne décision. N’attendez pas l’année de terminale pour qu’il commence à se poser des questions sur les études supérieures. Prenez les devants et épaulez-le dès la seconde sur ce qu’il aimerait faire plus tard et sur toutes les manières d’y parvenir. C’est une façon d’aborder son orientation plus sereinement.
Accompagner son ado

👍 Montrez à votre ado que vous avez confiance en lui

L’orientation est une période stressante pour votre ado. Avec le contexte sanitaire actuel et les réformes comme celle du bac, les parents ont tendance à communiquer leur stress à leurs enfants. Avant, on ne se préoccupait pas d’orientation avant la terminale. Aujourd’hui, il existe tellement de formations (1er cycle universitaire, grandes écoles, classes prépas, filières professionnalisantes …) qu’il est difficile pour un ado et ses parents de s’y retrouver. Les 60% d’échec en fin de 1ère année de faculté font peur !

Il y a des études encore prestigieuses aux yeux des parents qui rêvent que leur enfant devienne avocat, médecin ou ingénieur. A titre d’exemple, hier un papa m’a écrit (découvrez son message ci-dessous) car sa fille est perdue dans son orientation. Les parents d’Amélie rêvaient qu’elle suive des études de droit. Alors, elle a suivi leur désir. Aujourd’hui, elle est en crise parce qu’elle s epose des questions sur sa poursuite d’études.

citation

Ma fille est en 3ème année de droit à ASSAS (on sait combien il est difficile d’y entrer) et se pose des questions sur la poursuite de ses études. Je suis un peu désemparé. »

M., papa d’Amélie

                Meriem Draman, conseillère en orientation scolaire, www.meriemdraman.com

Si vous sentez que votre ado est réceptif, qu’il y a une bonne communication entre vous, et que vous sentez que vous n’avez pas à forcer votre enfant à faire telle ou telle filière, cela peut être un choix familial. Mais imposer un choix d’orientation à son enfant peut être néfaste. Je constate que de plus en plus de jeunes se demandent en seconde ou troisième année de faculté ou de grande école, s’ils ont choisi la bonne voie.

Je vous suggère d’envoyer des signaux positifs à votre enfant. Il a besoin de prendre confiance en lui et si vous lui montrez que vous avez confiance en lui, alors, cela contribuera à l’emmener vers une voie qui lui ressemblera le plus possible. Il est important d’adopter ces attitudes au quotidien avec lui.

Si votre enfant hésite entre plusieurs choix d’études, qu’il est dans le flou ou que vous n’avez pas le temps ou peur de mal le conseiller, alors faite appel à un professionnel de l’orientation si vous souhaitez un accompagnement personnalisé.

En résumé, parents, essayez de changer vos « modèles », faite confiance à votre enfant, allez avec lui vers des chemins inconnus en découvrant les métiers de demain. Il faut lui ouvrir le champ des possibles 

Rejoignez JobIRL !

Envie d’échanger sur votre métier avec les 14-25 ans ? La communauté du 1er réseau social d’orientation vous attend!

Je suis professionnel.le
Et si vous accompagniez des jeunes en manque de réseau ?

Qui mieux que vous peut parler de votre métier ?
En quelques heures par an, éclairez des jeunes dans leur parcours en échangeant avec eux !

Accéder à l’espace pro