Parcoursup : trouvez la juste posture pour accompagner votre enfant

17/01/2022 8 minutesPartager sur
Parcoursup : nos conseils pour bien accompagner votre ado

Stéphanie Orange, coach professionnelle spécialisée dans l'accompagnement des jeunes vous livre quelques bons conseils pour épauler au mieux votre ado dans son orientation.

Selon Stéphanie Orange, également membre fondateur et co-présidente de l’association Génération 15-25, Parcoursup peut être une source de stress pour les élèves de Terminale et leurs parents. C’est pourquoi il est précieux de ne pas attendre la fermeture de la plateforme pour la découvrir et réfléchir à son projet d’orientation post-bac. Car c’est bien là, le principal sujet !

⏳ L' orientation de votre jeune est un sujet important, qui mérite d'y consacrer du temps, même pour vous parents !

Pour un lycéen, l’élaboration de son projet d’orientation est la plupart du temps source de doutes et de questionnement. Faire des choix nécessite d’apprendre à se connaître, de partir à la découverte des métiers et des différentes possibilités d’études et ce n’est pas un exercice facile à mener seul. C’est pourquoi, il est précieux que votre enfant puisse en parler avec vous. A cet effet, rien de mieux que de lui proposer de prendre rendez-vous à un moment où il sera pleinement disponible et vous également. Eviter les repas par exemple, où on saute généralement d’un sujet à l’autre … une conversation en tête en tête ou une activité qu’avec lui est à privilégier.

🧘♀ Pour commencer, rassurez-le !

La première des choses est de le rassurer en lui racontant votre propre orientation et en lui partageant ce qui vous a aidé ainsi que ce dont vous auriez eu besoin.  C’est effectivement le bon moment de vous interroger sur la posture que vous avez envie d’offrir à votre enfant.

Il est  également important de dédramatiser. L’orientation est un sujet compliqué pour de nombreuses personnes alors dites lui que c’est tout à fait normal et que toute sa vie ne va pas se jouer en terminale.

💡 Ensuite, faites un état des lieux pour évaluer son niveau d'avancement et ses besoins

Essayez de l’interroger sur ce qu’il sait exactement de Parcoursup : demandez-lui de vous expliquer le fonctionnement, de vous indiquer le calendrier puis, interrogez-le sur les différents vœux, qu’il envisage d’y mentionner. La priorité est effectivement de vous assurer qu’il a bien compris ce qu’on attend de lui.

Généralement, ce n’est pas le fonctionnement de Parcoursup le souci, c’est plutôt le projet en soi. Si, comme pour une grande majorité d’élèves au début de la Terminale, votre enfant est perdu, il est urgent de l’aider à clarifier les choses. S’il ne sait pas ce qu’il veut, il sait peut-être déjà ce qu’il ne veut pas faire ! Questionnez-le sur ses passions, ce à quoi il aime consacrer du temps. Tout l’enjeu est de l’aider à identifier ce qui l’intéresse, lui apporte du plaisir de manière à ce qu’il puisse identifier des premières pistes.

Normalement ce n’est pas quelque chose qu’on découvre en tant que parent. C’est donc le moment de lui rappeler les éventuels métiers auxquels il pense depuis qu’il est petit et de revenir sur les choix qu’il a déjà dû faire : choix de sa voie après le collège (générale, technologique ou professionnelle) puis s’il est en voie générale, choix de ses enseignements de spécialité, d’options, stages…

Enfin, invitez-le à élargir ses connaissances des métiers et des études en l’encourageant à faire des recherches sur les secteurs qui l’attirent et à échanger avec des professionnels. Il existe de nombreux sites spécialisés. Accompagnez-le sur des salons ou à des portes ouvertes d’établissements. Vous pourrez ainsi rencontrer des étudiants et des enseignants puis échanger ensemble sur le sujet.

🤝 N'oubliez pas qu'il s'agit de son projet et non du vôtre !

Le bon projet pour votre enfant est le sien, celui dans lequel il va s’engager avec enthousiasme car il correspond à ses motivations et à son profil d’apprentissage.

En tant que parent et face à un jeune perdu ou parfois bien silencieux sur ses envies, il peut être tentant d’avoir des intentions pour lui ! Attention à ne pas projeter vos propres rêves non réalisés ou espoirs, non atteints. Quand un jeune n’a pas d’autre d’idée que celle de se lancer dans le parcours de ses parents, il est très important d’aller confronter sa réelle motivation afin de lui éviter de se rendre compte des années plus tard que ce n’était pas son choix à lui.

Par ailleurs, il est important de questionner vos croyances. Certains parents ne croient qu’en l’université ou que dans les classes préparatoires. Par conséquent, ils ont tendance à imposer consciemment ou inconsciemment  leurs préférences à leur enfant, suscitant ainsi des interdits, qui pourraient en fait s’avérer être la bonne voie pour  le jeune.

Alors si ce dernier ne se met pas en route, c’est peut-être parce qu’il n’a peut-être pas totalement confiance en lui et qu’il n’ose pas entreprendre des choses par lui-même, par peur de vous déplaire. L’enfant s’auto-sabote parce qu’il sait que le parent n’est pas d’accord avec son projet d’orientation.

🤝 Si les choses se compliquent, le mentorat proposé par JobIRL peut s'avérer très utile

JobIRL propose un programme de E-mentorat gratuit aux élèves de Terminale qui ont besoin d’aide sur Parcoursup. Chaque jeune est accompagné par un mentor bénévole qui va l’aider dans son projet d’orientation, lui donner des conseils pour remplir son dossier et rédiger son projet de formation motivé.

💬 Echanger sur les implications de son projet

Votre enfant va s’engager dans un nouveau cursus d’études qui peut être synonyme d’un changement de vie. C’est pourquoi, il est important de réfléchir en amont à un certain  nombre de points : Désire-t-il s’engager dans un cursus d’études court (2 ou 3 ans) ou long ? Souhaite-t-il rester chez lui et donc trouver une école locale ou est-il prêt à quitter le nid familial et peut-être même de partir à l’étranger ? A-t-il envie de travailler rapidement et donc de trouver peut-être une alternance ? Est-ce qu’un cursus privé et donc onéreux est envisageable ? Est il prêt à préparer un concours ?

Posez-lui un maximum de questions pour l’aider à réfléchir et à ouvrir le champ des possible !

🙌 Privilégiez l'autonomie, ne faites pas à la place de votre enfant mais soyez présents au cas où !

Parcoursup est aujourd’hui une plateforme dont le fonctionnement a été simplifié. Il n’en reste pas moins essentiel de vous assurer que votre enfant est à l’aise avec Parcoursup et de l’accompagner sur les principales étapes.

La finalisation de son dossier nécessite que chaque vœu soit « motivé », à savoir que votre jeune rédige une sorte de lettre de motivation, dans laquelle il doit dire pourquoi la formation l’intéresse, quel est son profil, ses points forts et ce vers quoi cela va lui permettre d’aller. Ce sont des choses qui nécessitent parfois d’être nourries soit dans la discussion avec les parents, soit avec une tierce personne.

Association 15-25

Rejoignez JobIRL !

Envie d’échanger sur votre métier avec les 14-30 ans ? La communauté du 1er réseau social d’orientation vous attend.