Le stage : top 8 des commandements avant, pendant et après !

Le stage, que ce soit au milieu de vos études ou en fin d’année, il faut bien le choisir ! Eh oui, ce n’est pas anodin, il représente vos premiers pas en entreprise. Réfléchissez bien et gardez en tête que vos choix et vos expériences peuvent bien servir votre CV et donc, vos futures candidatures. Voici nos conseils pour la recherche, le déroulement du stage et la période post-stage !

AVANT LE STAGE

1 – Étudiez les missions décrites dans les annonces avec attention

En plus de checker le lieu, la période et la rémunération des stages dans les annonces, étudiez les missions à la loupe. Correspondent-elles à vos compétences et à votre formation ? Vous intéressent-elles ? Demandez-vous si ces missions auraient leur place sur votre CV, mais également si vous aurez des choses à écrire dessus en cas de rapport de stage exigé.

2 – Optez pour un délai raisonnable

Par durée raisonnable, nous entendons 3 mois, voire plus. Il faut s’assurer que vous disposerez du temps nécessaire pour voir et apprendre le maximum de choses. Vous aurez peut-être même le temps de toucher à des services très différents du vôtre et pour lesquels vous développerez des intérêts.

3 – Prenez-vous-y à l’avance

Eh oui, souvent les premiers sont les mieux servis. Plus vous attendez, plus vous stresserez à l’idée de vous retrouver sans stage et de devoir refaire votre année. Ah oui, c’est dur. Certaines formations ne valident votre année que si elle se conclut par un stage en entreprise, avec rapport de stage, etc.
Commencez par mettre à jour votre CV, puis à vous renseigner sur les entreprises qui recrutent les stagiaires. Oui ! Vous pouvez vous rendre sur les réseaux sociaux, nombreuses sont celles qui postent leurs offres d’emplois.
Nul ne vous empêche également de parler de votre recherche à vos proches, sait-on jamais, peut-être ont-ils entendu parler de recrutement de stagiaires.

PENDANT LE STAGE

4 – Restez sérieux et respectueux

N’oubliez pas que dans l’entreprise d’accueil, vous représentez votre école. Il va de soi qu’il vaut mieux avoir un comportement irréprochable durant les heures de travail. En dehors de votre temps de travail, cela ne regarde que vous !
Le respect et la sériosité se traduisent également par des actes aussi simples qu’arriver à l’heure, que faire ses heures, respecter ses collègues et ses supérieurs, réaliser correctement son travail…
N’hésitez surtout pas à communiquer, à demander si quelque chose vous tracasse ou si vous n’avez pas compris une directive. Il n’y a rien de pire que les malentendus pour saboter l’environnement et l’ambiance de travail.

5 – Prenez des notes

Notez tout ce que vous apprenez, le nom des logiciels, le fonctionnement de l’entreprise, etc., et ce, au fur et à mesure de vos missions. Cela peut grandement vous servir si vous avez un mémoire de stage à rendre. Si ce n’est pas le cas (chanceux, va !), cela montre votre implication dans le travail et donne une très bonne impression. Ainsi, aucun oubli et surtout, vous échapperez à l’angoisse de la page blanche lorsqu’il vous faudra faire le bilan de votre expérience.

6 – Entretenez de bonnes relations

Collègues, responsables, big boss, tout le monde ! D’une part, si vous vous entendez bien, cela facilite le travail et crée un environnement de travail sain et agréable. Ça aide pour passer de bonne journée ! Et d’autre part, vous pouvez tout à fait garder le contact avec ces personnes et commencer à développer votre réseau professionnel (ajoutez-les sur Linkedin !!).

APRES LE STAGE

7 – Faites le bilan de votre stage

N’hésitez surtout pas à demander à faire un bilan avec votre responsable de stage à qui vous pouvez demander d’écrire une recommandation à insérer dans votre rapport par exemple. Il saura vous évaluer sur vos faiblesses et surligner vos atouts. Ce type d’évaluation est bénéfique à tous les niveaux, aussi bien du côté professionnel que personnel.

8 – Faites le point sur vos compétences

À faire par écrit, ou tout simplement dans votre esprit. Profitez-en pour récapituler votre projet professionnel, qu’avez-vous appris ? Quelles sont les nouvelles compétences qui peuvent enrichir votre profil ? Avez-vous pu dépasser vos faiblesses ? Quels sont donc vos projets à court et à long terme ?

(Source : Docs.school)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *