Métier d’éducateur canin : 24h avec Marion

05/02/2021 10 minutes

Tu es passionné.e par les chiens ? Le temps d’une journée, Marion Lebocq, éducatrice canine dans l’Aube, te fait découvrir son quotidien, en stories, vidéos, etc… qui s’enchaînent heure par heure (ou presque).
Educateur canin
24h avec
pause

8h00 : Petit-déj’ avec Kiko, mon chien 🐶. C’est un Golden Retriever de 5 ans, il est sympa mais parfois un peu trouillard. C’est un explorateur qui aime surtout nager et se balader mais qui participe volontiers à quelques-unes de mes séances. 👇

educateur canin

Tu es intéressé.e par le métier d’éducateur canin ? Echange dès aujourd’hui avec Marion, éducatrice canine sur JobIRL :

Quelles sont tes missions du matin ?

9h > 10h : Si je n’ai pas de rendez-vous, je m’occupe de ma communication. Je réponds aux mails et sms des clients. Je rappelle les gens qui m’ont laissée un message.

10h > 11h30 : Je gère aussi la partie comptabilité en faisant le suivi de mes factures. Je mets à jour aussi mon site internet My Clever Dog.  
11h30 > 12h30 : Dès que j’ai cinq minutes, je poste par exemple sur Instagram une petite photo fun avec un chien. Je publie aussi sur ma page Facebook et je réponds aux messages des clients ou gens intéressés par une séance.
pause déjeuner
12h30 > 14h00 : je déjeune souvent à l’extérieur. Kiko mange le matin, je lui disperse ses croquettes dans le jardin pour qu’il fouille, mange lentement et soit plus occupé (je prépare parfois quelques aménagements alimentaires ou lui donne des choses à mâcher mais c’est plus exceptionnel). 😋

Quelles qualités pour devenir éducateur canin ?

Etre à l’écoute du chien et surtout de son propriétaire. Parfois, il faut aller plus loin dans l’analyse. L’éducateur.ice canin.e fait le compromis entre le bien-être du chien qui est la priorité et les attentes du propriétaire. Etre pédagogue et s’adapter parce que chaque chien, chaque propriétaire est différent. C’est hyper important.

J’aime beaucoup la vidéo ci-dessous sur laquelle nous voyons Jeff qui a décidé de ne pas participer à l’exercice 😅. Cette vidéo me fait sourire mais surtout elle nous rappelle que quand on travaille avec du vivant il faut rester humble et s’adapter sans cesse à chacun. Ce qui fonctionne bien avec l’un ne fonctionne pas toujours avec l’autre, il faut se remettre en question pour comprendre pourquoi et réadapter pour que cela fonctionne :

En visionnant les vidéos de cette page, vous acceptez l’utilisation de traceurs statistiques de la plateforme YouTube

Les temps forts dans ton métier d'éducatrice canine ?

En général, la semaine, j’ai des demandes pour des séances individuelles et le samedi pour des séances collectives. Je me déplace à domicile, je peux avoir entre 5 minutes et jusqu’à 1 heure de trajet.

transport

13h > 14h00 : Je suis donc souvent dans ma voiture à cette heure-là parce que je me déplace dans tout le département de l’Aube pour me rendre chez les propriétaires.

J’emporte avec moi dans ma voiture du matériel, quelques jouets parce que je fais aussi de la vente d’accessoires. Je propose plusieurs types de séances le matin ou l’après-midi de 14h à 20h comme :

 

La séance individuelle avec un chien :

Elle peut se faire à domicile ou à l’extérieur. Il m’arrive de retrouver des clients en centre-ville parce qu’ils ont envie que leur chien apprenne à être à l’aise en ville, à bien marcher, à s’arrêter avant de traverser. On peut aussi se retrouver en plein milieu d’un champs pour aller travailler le rappel. Mon objectif est de faire en sorte qu’ils le fassent. Et qu’ils continuent à le faire jusqu’à la prochaine séance (toutes les deux semaines en général)

L'éducateur.ice canin.e doit pouvoir s'adapter à chaque chien et à chaque besoin des propriétaires.

Regarde la vidéo ci-dessous d’une séance individuelle en extérieur où nous travaillons avec Praline pour qu’elle apprenne à croiser un chien calmement :

En visionnant les vidéos de cette page, vous acceptez l’utilisation de traceurs statistiques de la plateforme YouTube

Les séances collectives (de 4 à 6 chiens) :

Les séances collectives comprennent des exercices en laisse, les chiens sont en liberté seulement en balade canine (qui font partie des séances collectives). On se retrouve sur un terrain fermé, en ville, dans un champs ou près d’un canal, avec plusieurs chiens. Chaque propriétaire est avec son chien et nous faisons des exercices ensemble. Je leur apprends par exemple à marcher, croiser des gens, et d’autres chiens sans trop réagir. Je travaille la communication avec eux. J’apprends aux propriétaires à observer et à analyser les comportements entre chiens. Je leur dis quand il faut intervenir ou pas.

La séance de médical training :

Il s’agit d’apprendre au chien à coopérer aux soins quand il est chez le vétérinaire par exemple. Certains chiens sont dans l’agression, il n’est pas possible pour eux d’être touchés. J’ai fait des formations pour proposer ce type de prestation à mes clients. Le medical training est utile pour tous les chiens (pas seulement ceux qui présentent des réactions agressives), ce travail leur permet d’être moins stressé pendant les manipulations

La vidéo ci-dessous est une illustration d’un exercice de medical training que je fais avec mon chien Kiko pour le préparer à la coupe des griffes. C’est aussi ce que j’apprends à faire à certains propriétaires :

En visionnant les vidéos de cette page, vous acceptez l’utilisation de traceurs statistiques de la plateforme YouTube

Le métier de comportementaliste canin te faisait rêver ?

Vers l’âge de 13 ans, j’ai vu une émission à la télé qui montrait le quotidien d’une éducatrice/ comportementaliste de chiens. J'ai eu un déclic. Je me suis renseignée sur les métiers autour du chien.

Je me suis d’abord orientée vers le métier de vétérinaire, parce que les infos que j’avais me montraient que ce n’était pas simple d’avoir des revenus stables en tant que comportementaliste. J’ai donc fait mon stage de 3ème chez un vétérinaire. Je me suis rendue compte que ce n’était pas ce que je recherchais. Je me suis dit que j’allais quand même suivre des études de vétérinaire pour me spécialiser en comportement et ne faire que cela plus tard.

Un bac S en poche, j'ai fait une année de classe préparatoire vétérinaire BCPST –V à Reims (biologie/ vétérinaire qui prépare à différents concours dont celui de vétérinaire). J’ai réalisé que ce n’était pas pour moi. Je me suis réorientée non pas parce que je ne voulais pas faire d'études longues (le cursus universitaire est déjà long...) mais parce que le métier et les études de vétérinaires ne me plaisaient pas. J’ai cherché une formation qui me correspondait mieux. J’ai découvert l’éthologie, c’est-à-dire la science du comportement animal.

J’ai passé une Licence de psychologie mention psychophysiologie (Université de Paris XIII Villetaneuse, Seine Saint Denis) pour accéder au Master 1 d’éthologie. J’ai fait un stage de deux mois en 1ère année à l’Université de Namur en Belgique, en recherche sur le chien. Puis, en Master 2 Ethologie appliquée, j’ai effectué mon stage de de 6 mois au sein de l’association Hearing dogs for deaf people en Angleterre. J’ai adoré ! J’ai décidé de me former pendant 8 mois au métier d’’éducateur canin en passant le Brevet professionnel d’éducateur canin (CFPPA de Cibeins, Ain). A l’issue de cette formation, je me suis installée comme éducatrice canine en tant qu’auto-entrepreneure. J’ai créé ma petite entreprise My Clever Dog il y a quatre ans déjà !

Qu'aimes-tu dans ton métier d'éducatrice canine ?

Transmettre aux humains des connaissances sur le chien qui vont leur permettre de mieux le comprendre. Et surtout de mieux le respecter.

 

Les + et les - de l'éducateur canin auto-entrepreneur ?

Au début, il faut créer ton réseau, cela prend un peu de temps. Si le téléphone ne sonne plus, il ne faut pas se décourager et continuer à communiquer pour retrouver des clients. Cela fonctionne beaucoup par le bouche-à-oreille une fois qu’on a des clients. Certains vétérinaires m’envoient des clients parce que je vais me présenter. Et si le courant passe avec les vétérinaires, on décide de travailler ensemble. Facebook donne aussi de la visibilité, j’ai fait de la publicité quand je me suis lancée.

horaire
19h : Je reprends la voiture et retrouve Kiko à la maison pour une séance de câlins 🙂

Tes conseils et quelles formations d' éducateur canin ? 💡

Renseigne-toi bien sur les métiers autour du chien et les formations d’éducateur canin pour choisir celle qui te convient. Le BP (brevet professionnel) d’éducateur canin est le diplôme reconnu par l’Etat qui permet d’être éducateur canin. Regarde bien si la formation est en accord avec tes valeurs. Parce qu’en éducation canine, il y a encore différentes méthodes dont certaines qui reposent plus sur la contrainte même s’ils utilisent la récompense.

Moi, je travaille en approche positive, on fait en sorte que le chien coopère. C'est ce que la formation de Cibeins proposait.

Si tu te lances comme moi, il faut soigner aussi ta communication, n’hésite pas à aller poser des flyers dans les animaleries, te présenter aux vétérinaires.

Rejoins JobIRL !

Le premier réseau d’orientation qui connecte les 14-25 ans avec des professionnels et des étudiants.

Je suis professionnel.le
Et si vous accompagniez des jeunes en manque de réseau ?

Qui mieux que vous peut parler de votre métier ?
En quelques heures par an, éclairez des jeunes dans leur parcours en échangeant avec eux !

Accéder à l’espace pro