Interview journaliste web : Julien vous parle de son métier

27/04/2016 5 minutes

Julien, journaliste web a répondu à nos questions sur le quotidien de son métier et son parcours. Découvrez notre interview sur le métier de journaliste web :

  • Pouvez-vous expliquer aux jeunes en quoi consiste votre métier ? 

Je suis journaliste Web à la rédaction numérique de RTL.fr, mon métier consiste à rapporter de manière claire, précise l’actualité aux internautes. Permettre aux gens d’avoir l’information factuelle mais aussi donner les clés d’analyse pour comprendre l’actualité.

  •  Et concrètement, si vous deviez décrire les principales tâches que vous effectuez au cours d’une semaine type ?

L’actualité est une machine qui ne s’arrête jamais, le journaliste doit constamment avoir un œil dessus. Avant d’arriver à la rédaction je dois déjà être au courant de la Une du moment. On peut parfois me proposer un sujet à traiter, chez RTL.fr cela peut être le contenu radio que l’on va publier sur le site parfois de manière plus complète et étoffée. Je me documente un peu de partout, je passe des coups de fils pour récupérer l’info et parfois des interviews. Il y a aussi les conférences de rédaction où l’on propose au rédacteur en chef des angles, c’est-à-dire aller plus loin que l’information factuelle. Concrètement, il y a beaucoup de choses dans le métier de journaliste de l’interview de la vérification d’info, veille d’actualité.

  • Quel a été votre parcours pour exercer le métier de journaliste web ?

J’ai fait un Bac ES qui, pour moi, était la meilleure voie pour être journaliste mais un bac L ou S sont aussi très bien, et je tiens à dire qu’officiellement aucun diplôme n’est nécessaire pour être journaliste. Je suis ensuite à l’ISCPA, une école de journalisme post bac, c’est une école privée et assez chère qui dure 3 ans. Pendant mon cursus j’ai suivi des cours théoriques et pratiques avec beaucoup de stages à savoir 3 stages en 3 ans. Mon école n’est pas reconnue mais il y a 12 ou 13 écoles reconnues par la profession qui, à part une, prennent à bac+3 ou bac+5 et sont plutôt prestigieuses notamment le CelsaESJ Lille, et CFJ Paris.

  •  Faut-il une qualité ou un talent particulier pour exercer le métier de journaliste web ?

De la rigueur, on ne peut pas se permettre de rapporter des informations fausses ou imprécises. Il faut tout vérifier que ce soit ce qu’on écrit ce que l’ont dit ou même ce que l’on montre. Les images comptent et cela est d’autant plus vrai sur internet. Il faut aussi être investi dans son travail, aimer suivre l’actualité et ne pas avoir peur que cela vous suive même à la maison.

  • En tant que journaliste web, vas-tu beaucoup sur le terrain ?

Chez RTL.fr on s’appuie beaucoup sur ce que fait la radio qui a plus de reporters de terrain. De notre coté cela nous arrive aussi, surtout pour mes collègues de la culture ou de la vidéo. En revanche, je suis passé par LeFigaro.fr où j’ai participé au lancement d’une rubrique appelée le Scan Sport qui traite de l’actualité sportive de manière décalée, de business, de people et des coulisses. Et j’ai pu faire pas mal de reportages chez eux notamment 3 jours sur le Tour de France 2014 pour expliquer le fonctionnement de la caravane publicitaire, expliquer la ferveur autour de ces caravanes, comment s’organisent les distributions et le coté populaire de l’événement.

  • Qu’est-ce qui fait que vous aimez votre métier ?

Faire du reportage est vraiment la partie la plus cool de mon métier bien que certains sujets ne soient pas toujours très gais, c’est un peu la base du métier. Le terrain est la source des informations. Voire de nos propres yeux les faits que l’on va devoir relater c’est toujours plus pertinent que de faire un article par rapport à quelqu’un d’autre qui est allé sur le terrain.

A part ça j’ai toujours cette petite fierté de faire un article complet et détaillé, être satisfait de mon travail et pouvoir me dire que les personnes qui le liront apprendront des choses et prendront du plaisir à le lire.

  •  Qu’est-ce que vous aimez le moins ?

Quand il s’agit de paroles rapportées de personnalités, de sportifs, de politiques ou autre, j’ai l’impression que ce que l’on relaie n’est pas très intéressant et ne fait pas avancer le débat. Je ne parle pas du fait que ces paroles soient bonnes, mauvaises, intelligentes mais on a un peu l’impression que certaines personnes parlent pour rien dire. Chez RTL.fr, je touche un peu à tous les sujets, mais à la base, je suis beaucoup axé sur le sport et je trouve que toutes les interviews d’après match de foot en ligue 1 sont une catastrophe, les journalistes posent des questions aux joueurs mais on a juste le droit à de la langue de bois et rien de bien ne ressort de ça. Phénomène aussi observable en politique évidemment avec tous les invités qui se succèdent dans les matinales etc… J’aurais aussi pu te parler du fait que sur internet, nous sommes assez liés aux annonceurs, à la publicité et parfois il faut faire attention à ne pas froisser certains annonceurs. Mais bon ça ne m’est arrivé que très rarement.

  •  Un conseil que vous aimeriez donner à un jeune qui veut exercer le métier de journaliste web ?

Le métier de journaliste web, on a ça dans le sang ! Je ne pense pas qu’on puisse être journaliste juste pour être carriériste. Il faut vraiment aimer l’actualité et voir le journalisme comme une passion. Il faut s’accrocher et surtout donner le maximum quand on est en stage. Il faut se dire que dès que l’on commence des études pour être journaliste, on est potentiellement déjà un journaliste. Les premiers stages arrivent vite et évitez le stages « machine à café ». Personnellement, c’est grâce à mon dernier stage qu’aujourd’hui je travaille régulièrement.

Je suis professionnel.le
Et si vous accompagniez des jeunes en manque de réseau ?

Qui mieux que vous peut parler de votre métier ?
En quelques heures par an, éclairez des jeunes dans leur parcours en échangeant avec eux !

Accéder à l’espace pro