24h avec Wassila, Directrice E-commerce, Marketing digital, Communication de Pylones

03/12/2020

Le temps d’une journée, Wassila Moussaoui, Directrice E-commerce, Marketing digital et Communication de la marque française de pop design Pylones te fait découvrir son quotidien heure par heure en stories, vidéos, etc…
Wassila Moussaoui
24h avec
pause
7h00 : petit déj’ en famille, j’aide mon petit garçon à se préparer pour l’école

9h00 : ma journée commence, en temps normal (hors COVID) je pars à 8h en voiture, direction Colombes, le siège de Pylones (1h de route parfois 2 quand je suis dans les bouchons 😅)

En visionnant les vidéos de cette page, vous acceptez l’utilisation de traceurs statistiques de la plateforme YouTube

JobIRL - Par quoi commences-tu le matin ?

9h > 10h : Par lire mes mails, j’en ai une dizaine au réveil, puis d’autres arrivent au fil de la journée. Je traite les urgences (un bug sur le site par exemple), je regarde ensuite les performances du site du week-end. Je gère donc le site e-commerce de Pylones, mais aussi toute l’activité marketing et communication digitale. Je peux être aussi en mode cheffe de projet s’il y a des événements à organiser. Je suis à ce moment-là l’interlocutrice de l’agence de relations presse. Je n’ai donc pas de journée type.

10h00 > 10h30 : je regarde le back-office du site 💻, le niveau des commandes, le chiffre d’affaires qu’on a généré, le panier moyen. Je consulte aussi Google analytics (outil qui permet de mesurer le retour sur investissements des publicités et de suivre le site) pour voir s’il y a des données intéressantes que je pourrai exploiter pour la semaine.

Je consulte aussi le niveau de commandes parce que je gère aussi l’équipe logistique. J’essaie d’évaluer le niveau de commandes restant pour voir si on est dans une période de « rush » et échanger avec la responsable logistique pour savoir si elle a besoin que je trouve des renforts supplémentaires.

Le lundi par exemple est le jour où l'on fournit le brief avec Justine, notre CM📱

Elle prépare le brief des newsletters sur la base du calendrier éditorial qu’on aura fait le mois précédent. Elle m’envoie le brief, je le revois et je reformule si nécessaire. Nous le transmettons au studio graphique qui nous fait une première proposition de newsletter comprenant la structure graphique, les messages, cela peut prendre parfois plusieurs jours quand il y a d’autres projets en parallèle.

Je reçois aussi ce jour-là le reporting du référencement payant, il s’agit de campagnes qu’on paye à Google, pour être bien référencé dans les résultats de recherche. Quand il y a des choses que j’aimerais améliorer, je fais un retour par mail ou par téléphone pour obtenir des explications.

horaire
pause déjeuner

12h > 13h : Je déjeune dans la salle de vie avec tous mes collègues . C’est un moment d’échange qui est important parce qu’on déjeune avec les personnes du réseau, il y a des choses qu’on apprend à ce moment-là. Il y a les acheteurs (ceux qui gèrent tous les achats), la responsable développement produits, les ressources humaines, le studio graphique. 

Quelles qualités et compétences sont requises ?

La gestion de projets, de plannings, et surtout l’anticipation. Côté valeurs humaines, l’esprit collaboratif.

Il faut avoir une grande capacité d’écoute, d’empathie, de bienveillance, vraiment être tourné.e vers l’autre parce que la transformation digitale c’est d’abord une transformation humaine. Si la direction n’est pas convaincue, s’il n’y a pas cette volonté de faire, cela ne fonctionnera pas pour fédérer autour du projet commun de la transformation digitale.

13h > 14h : en ce moment, nous travaillons sur le lancement Pylones sur La Redoute, c’est un projet sur lequel je travaille tous les jours avec mon webmaster pour voir ce qui va, ne va pas. Nous avons aussi réactivé récemment le click & collect (commande en ligne et retrait en magasin) en France, et il y a eu des bugs, on a du voir pourquoi cela ne fonctionnait pas.

14h > 16h : je prépare des jeux concours avec notre CM, en collaboration avec des influenceuses. On leur propose de nous faire deux vidéos, pour faire des démonstrations de produits. Il y en a une qui va réaliser une recette, une autre un atelier « créatif ». Je dois valider les produits en amont, et encore travailler sur la newsletter.

En visionnant les vidéos de cette page, vous acceptez l’utilisation de traceurs statistiques de la plateforme YouTube

Faut-il avoir des connaissances techniques ?

Je ne viens pas du digital, j’ai un master en marketing stratégique puis j’ai suivi une formation de cheffe de projet digital à IFOCOP pour compléter ma formation marketing, par des connaissances plus techniques. J’ai appris à coder (HTML, Javascript/PHP/MySQL), à créer des pages web (CMS WordPress), à optimiser le référencement naturel et mesurer l’audience d’un site.

C’est essentiel d’avoir un minimum de prérequis pour comprendre les prestataires avec lesquels tu travailles, que ce soit notre développeur, l’agence de référencement SEM (Search Engine Marketing, le marketing ou l'agence SEA (Search Engine Advertising, actions permettant d'acheter de la visibilité dans les moteurs de recherche).

Les temps forts de la journée ?

La réunion éditoriale a lieu la 3ème semaine du mois (2h) : nous nous réunissons avec le studio graphique, la community manager , le webmaster , mon assistante , ma responsable qui est la cofondatrice de Pylones et mon alternante. Nous prévoyons toute la communication du mois suivant sur les réseaux sociaux, le site internet et les newsletters.

Nous abordons tous les axes de communication, les offres commerciales, les nouveautés, les actualités, et nous définissons sur quel produit on va communiquer, quel événement, quelle actualité sur les réseaux sociaux pour chaque jour : est-ce que nous allons plus communiquer sur une ouverture de boutique en particulier ? Ou sur des offres drive to store (des actions marketing qui consistent à faire revenir les consommateurs en magasin) ou drive to web (actions marketing pour provoquer des visites sur un site internet) ?

Les + et les - du télétravail en ce moment ?

Le télétravail est dans la culture de l’entreprise Pylones depuis des années. Dans notre service, nous étions déjà habitués à tout gérer à distance. L’avantage que j’en tire personnellement est la distance, je gagne en qualité de vie.

Dans le contexte actuel, les équipes travaillent aussi plus en autonomie. Mais c’est plus pour la cohésion de groupe, on a essayé de regrouper avant le confinement toute l’équipe sur une même surface pour qu’il n’y ait pas de déperdition d’informations. Avant, on avait tous le même niveau d’informations, on transférait des mails aux uns et aux autres ou on se parlait directement. Aujourd’hui, c’est moins évident, il y a des infos qui peuvent ne pas arriver à temps.

horaire

17h > Je quitte Pylones et vais récupérer mon fils 🚘. Je suis au forfait jour , donc je n’ai pas d’horaires. Cela m’arrive de me connecter le soir pour finaliser des choses 🤓.

Quelle évolution pour le métier de Responsable E-commerce ?

Le responsable e-commerce va évoluer vers le métier de responsable omnicanal. Il y a des entreprises qui ont aujourd’hui un e-commerce manager, un traffic manager (celui qui planifie, fabrique et anime les campagnes publicitaires) et un market place manager (celui qui diffuse le catalogue produit sur les places de marché). Ces métiers vont forcément se transformer en omnicanal manager (celui qui emploie tous les canaux de vente et de contact ex magasin, catalogue, téléphone, Internet) Aujourd’hui, il faut avoir cette compétence et cette vision globale pour pouvoir répondre aux enjeux, qui vont être les nôtres dans l’avenir.

Tes conseils pour travailler dans le e-commerce ?

Si tu es un.e « marketeur.se », il faut t’orienter vers le marketing digital, car le marketing online va de plus en plus évoluer au détriment du offline. Tu as la chance de faire partie des digital natives, tu as donc une prédisposition à être à l’aise avec ces sujets-là.

Mais ce n’est pas parce que tu as un iPhone et que tu es tout le temps sur TikTok que tu vas être un super digital manager. Il ne s'agit pas de poster une belle photo, en te disant qu'elle va faire le buzz ! Tu dois savoir gérer différents projets en même temps, des plannings et des audiences.

Etre curieux.se, ouvert.e à différents domaines et aussi aux autres. Pour moi, les opportunités viennent des rencontres, je sais qu’à ton âge ce n’est pas évident d’aller vers les autres, encore plus quand on est réservé.

Mais ceux qui tirent leur épingle du jeu sont les personnes qui vont vers les autres, et qui ont l’audace de le faire.

Rejoins JobIRL !

Le premier réseau d’orientation qui connecte les 14-25 ans avec des professionnels et des étudiants.

Je suis professionnel.le
Et si vous accompagniez des jeunes en manque de réseau ?

Qui mieux que vous peut parler de votre métier ?
En quelques heures par an, éclairez des jeunes dans leur parcours en échangeant avec eux !

Accéder à l’espace pro