Mathieu est éducateur canin, un métier qui a du chien !

educateur canin

« Pour moi, il s’agit d’une passion plus que d’un métier, que j’ai depuis l’enfance. »

Mathieu, membre de JobIRL, a choisi de se reconvertir en éducateur canin il y a 5 ans. Il a répondu à nos questions sur son parcours et son métier au quotidien au cours d’une interview. Découvrez-là ci-dessous :

éducateur canin

Pouvez-vous expliquer aux jeunes en quoi consiste votre métier d’éducateur canin ?

Je me rends chez des clients qui m’ont contacté soit via mon site internet, ma page Facebook ou mon compte Twitter. Je suis à mon compte en tant qu’éducateur canin depuis 5 ans.

Avez-vous une journée type ?

Je consulte chaque matin mes mails, ma page Facebook et mon compte Twitter. Cela fonctionne aussi beaucoup par le bouche à oreille, des clients qui ont été satisfaits de ma prestation donnent souvent ma carte de visite à des personnes qui rencontrent un problème avec leur chien. Mon rôle est d’écouter leur demande, de leur expliquer ce qui se passe, les erreurs qu’elles ont pu faire et je suis là pour rétablir une certaine cohésion entre le maître et le chien. Beaucoup de personnes sont désemparées parce que leur chien a tendance à grogner ou présente des troubles du comportement. Certaines d’entre elles ont même peur de leur chien.

« L’éducateur canin est là pour rassurer les clients et recréer du lien avec leurs chien. »

Comment se passe une prestation ?

J’échange d’abord avec les personnes par téléphone pour comprendre leur problème et je me déplace ensuite à leur domicile. J’établis d’abord un diagnostic (ce premier rendez-vous est gratuit) et je propose différents forfaits de 5 ou 10 leçons en fonction des besoins du maître vis-à-vis de son chien.

Un éducateur canin peut commencer à éduquer un chien à partir de quel âge ?

Je recommande aux personnes qui ont un chien pour la première fois de commencer à l’éduquer dès l’âge de deux mois. Je leur apprends la méthode à adopter avec lui, les bases. Il m’arrive aussi de rééduquer des chiens âgés de 7 ou 8 ans mais pas après car la rééducation prend plus de temps.

Comment organisez-vous votre semaine ?

En général, mes clients sont disponibles le week-end, je m’adapte donc à leur emploi du temps. Il y a aussi des imprévus (ex : un client qui s’est fait mordre par son chien). Je préfère aussi travailler au domicile des clients parce qu’ils ont leurs habitudes. La première année quand j’ai commencé, j’avais loué un terrain mais dès que les clients revenaient chez eux, leurs travers revenaient.

«Je me suis rendu compte que c’était plus judicieux de travailler directement dans leurs environnement. »

éducateur canin

Qu’est-ce qui fait que vous aimez votre métier d’éducateur canin ?

Pour moi, il s’agit plus d’une passion qu’un métier que j’ai depuis l’enfance. Mes parents avaient beaucoup d’animaux à la maison (des lapins, des chiens, etc…) et j’aimais en particulier les chiens. Ce métier est très complet, j’aime être à l’écoute du maître, comprendre son mode de vie. Beaucoup de jeunes veulent faire ce métier mais ils doivent être bien formés pour savoir éduquer différents types de chiens, certains sont très gentils et d’autres présentent des troubles du comportement.

 

Echange avec des pros du secteur sur JobIRL

 

Quel a été votre parcours pour arriver au métier d’éducateur canin ?

J’ai été boulanger pendant 10 ans et j’ai eu envie de me reconvertir en éducateur canin. Mes amis m’ont encouragé à le faire car ils venaient souvent me voir pour me demander des conseils à savoir comment je faisais pour que mes trois chiens m’obéissent autant. Il faut savoir que cela demande beaucoup de travail. J’ai décidé de suivre une formation d’éducateur canin d’un an à l’Ecole du chien dans le 92. Cette formation était intense parce que le matin, j’avais des cours théoriques et l’après-midi beaucoup de pratique.

« Il faut faire attention à certaine occasion qui proposent de devenir éducateur canin tout en restant chez soi en suivant des cours en ligne, je n’y crois pas. »

Après la formation, soit vous vous mettez à votre compte en tant qu’autoentrepreneur comme moi soit vous travaillez dans une association, à la SPA, etc… des vétérinaires peuvent aussi faire appel à vous. Si vous êtes bon, le bouche à oreille fonctionne plutôt bien et vous avez de plus en plus de clients. Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir une mauvaise réputation.

Quelles qualités faut-il pour exercer le métier d’éducateur canin ?

Il faut voir une certaine confiance en soi parce que le chien va le ressentir. Cela se travaille au quotidien. Pour être un bon maître, il faut inspirer la confiance sinon le chien ne va pas vous suivre. Il faut être très patient parce que chaque chien ne réagit pas de la même façon, parfois cela prend un peu plus de temps pour qu’il vous obéisse. Je dirai aussi une certaine écoute pour trouver le trouble du comportement du chien.

Si vous aviez quelque chose à changer dans le métier d’éducateur canin, ce serait quoi ?

J’ai été boulanger auparavant, c’est un métier difficile, on ne compte pas ses heures, je n’ai jamais connu les 35 heures même en étant en apprentissage, c’était mon choix.  Il faut savoir ce qu’on veut dans la vie. En tant qu’éducateur canin à mon compte, je ne compte toujours pas mes heures. Si je reçois des messages sur Facebook le soir, je réponds à mes clients. Je vis de mon métier aujourd’hui mais les deux premières années ont été un peu compliquées car j’ai dû faire mes preuves.

«La patience paye toujours ! »

Que diriez-vous à un jeune qui voudrait exercer le métier d’éducateur canin ?

Les jeunes qui sont passionnés par les chiens peuvent se mettre à leur compte comme moi ou travailler par exemple pour le RAID, le GIGN, la Police, l’Armée de Terre mais c’est différent parce que ce n’est pas de l’éducation mais plutôt du dressage, ils travaillent avec des chiens d’attaque qui vont défendre la population mais c’est tout aussi passionnant !

Vous avez des questions ? Echangez avec Mathieu, éducateur canin, via son profil JobIRL

Intéresser par les métiers en lien avec les animaux alors échange avec des pros sur JobIRL

s'inscrire sur JobIRL le 1er réseau d'orientation

3 commentaires sur “Mathieu est éducateur canin, un métier qui a du chien !

  1. swissdogtraining

    Article plaisant, je suis moi même éducateur canin sur Vaud – Valais en Suisse, une vrai passion depuis toujours =)

  2. Charline MARSAULT

    Bonjour ! Moi aussi j’aimerais devenir éducatrice canin mais se faire une réputation et se démarquer à cause de la concurrence très rude me fait peur…

  3. Thomas de JobIRL

    Bonjour Charline, je te conseille d’exprimer tes inquiétudes directement à des éducateurs canins, ils pourront te donner des conseils et te faire part de la réalité du métier. Sur JobIRL, nous avons plusieurs éducateurs canins inscrits qui peuvent te répondre : https://www.jobirl.com/annuaire?f=One&profil=tous&idsecteur=&metier=Educateur+canin+et+f%C3%A9lin&ecole=&typeecole=&domaine=&formation=&idformation=&societe=&idsecteur_entreprise=&cp=&pays=&text= N’hésite pas à les contacter ! Thomas de JobIRL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *