Interview ingénieur aéronautique : Jean-Charles vous parle de son métier

Jean-Charles, ingénieur aéronautique, a répondu à nos questions sur le quotidien de son métier et son parcours. Découvrez ci-dessous notre interview sur le métier d’ingénieur aéronautique :

interview ingenieur aeronautique jean charles tropato

  • Pouvez-vous expliquer aux jeunes en quoi consiste votre métier d’ingénieur aéronautique ?

La spécificité du travail d’ingénieur aéronautique, c’est le travail en équipe : on ne peut pas construire un avion tout seul ! On travaille donc spécifiquement sur sa partie mais il faut pouvoir être curieux du reste, afin que tout s’articule bien.

Les ingénieurs aéronautiques peuvent avoir plusieurs spécialités différentes. J’ai choisi l’aspect informatique du métier : je m’occupe donc de tous les systèmes embarqués chez Airbus. Je rencontre beaucoup de contraintes liées aux avions : poids, taille, température, pression, etc…

Le métier d’ingénieur aéronautique de manière générale m’a toujours intéressé, car je suis curieux de comprendre comment la moindre chose fonctionne. Et c’est à mon sens ce qui fait l’intérêt du métier.

  •  Si vous deviez décrire les principales tâches que vous effectuez au cours d’une semaine type ?

Il s’agit principalement d’un travail de bureau, mais je suis très rarement seul car souvent en réunion. Je fais de la gestion de projet, et l’objectif est de savoir gérer un périmètre donné (un logiciel). Je discute donc avec des interlocuteurs techniques (experts), mais aussi commerciaux, et bien sûr, il faut pouvoir faire un suivi de son projet en interne chez Airbus.

Il faut également pouvoir gérer les différents imprévus qui peuvent survenir.

  • Quel a été votre parcours pour arriver à ce métier ?

J’ai suivi deux années de classe préparatoire INP sans concours à la fin, car nous étions dans un système de contrôle continu. Puis en école d’ingénieur, je me suis spécialisé en électronique (j’étais et je suis toujours très intéressé par la robotique), puis au fur et à mesure, j’ai eu l’opportunité de travailler pour Airbus.

  •  Faut-il une qualité ou un talent particulier pour exercer le métier d’ingénieur aéronautique ?

Je dirais qu’il faut une grande ouverture d’esprit et une grande curiosité, pour nous amener à nous tenir au courant régulièrement des dernières innovations, des avancées technologiques et scientifiques.

Savoir se remettre en question et savoir persévérer sont à mon avis des qualités essentielles, surtout dans le secteur de l’aéronautique, où l’on travaille sur des projets longs et de grande envergure.

  •  Qu’est-ce qui fait que vous aimez votre métier d’ingénieur aéronautique ?

Le produit final : les avions ! C’est intéressant de pouvoir se dire qu’on participe à la création de quelque chose d’aussi complexe.

Le salaire et la liberté d’action qu’offre le métier ne sont pas désagréables non plus.

  • Si vous aviez une chose à changer, ça serait quoi ?

Travailler chez Airbus, c’est certes très intéressant, mais malgré un sentiment d’appartenance, on peut parfois se sentir un peu perdu, un peu comme une petite fourmi ouvrière. C’est l’inconvénient de travailler dans une très grosse entreprise.

  •  Un conseil que vous aimeriez donner à un jeune qui veut faire ce métier ?

De manière générale, pour être ingénieur aéronautique, il faut être curieux et motivé ; ne pas se satisfaire d’une seule réponse et savoir chercher par soi-même.