Policier en brigade des stupéfiants

Policier en brigade des stupéfiants

Les missions d'un policier en brigade des stupéfiants sont de : - contrôler et réprimer le trafic des stupéfiants.- assurer l’information au titre de prévention et formation.- conseiller et soutenir techniquement les services.- surveiller, filer,... Lire plus

39
Jeunes
1
Entreprise

Les membres jeunes intéressés par ce métier

Contacte-les et pose leur tes questions !

Jenny

Première Générale

Photo de Jenny Z.

Clara

Première Générale

Photo de Clara L.

Amélie

Première Générale

Photo de Amélie  l.

Marine

Seconde Générale et Technologique

Photo de Marine G.

Julie

Terminale Générale

Photo de Julie C.

Titouan

Première Générale

Photo de Titouan L.

Léa

Première Générale

Photo de Léa A.

Karolina

Seconde Générale et Technologique

Photo de Karolina D.

Les centres d’intérêt du métier Policier en brigade des stupéfiants

Les entreprises

Police Nationale

Police Nationale
Paris 75013

La police nationale est la première force de sécurité en France. Elle traite 70 % de la délinquanc...

Les missions d'un policier en brigade des stupéfiants sont de : 

- contrôler et réprimer le trafic des stupéfiants.
- assurer l’information au titre de prévention et formation.
- conseiller et soutenir techniquement les services.
- surveiller, filer, interpeller le ou les auteurs d’usage ou de trafic de stupéfiants.

Les services communément appelés « brigade des stup’» sont en général chargés de traiter l’ensemble des affaires liées à la toxicomanie et aux trafics de stupéfiants.

Les policiers travaillent souvent d’initiative, à partir de l’obtention et de l’exploitation de renseignements. Ils exécutent également les instructions émanant de la justice et sur commissions rogatoires des juges.

 

Recrutement et formation

Pour prétendre à un poste de policier en brigade des stupéfiants il faut être gardien de la paix titulaire et répondre à un télégramme national de vacances de poste.

La formation dispensée en école de police et l’expérience de terrain sur le plan procédurale et relationnel du policier permet d’exercer dans ce domaine.

Le policier peut suivre une formation de qualification d’officier de police judiciaire qui lui permet de mener seul les investigations.

Des formations spécifiques au monde des stupéfiants sont dispensées aux policiers affectés dans ces services (fabrication, conditionnement, transport, acteurs des trafics, économie, consommation…).