Technicien supérieur de l’aviation

Technicien supérieur de l'aviation

Derrière ce titre obscur se cache un métier où la polyvalence est le maître mot. Le TSA (technicien supérieur de l’aviation) peut occuper différents postes dans les domaines de la navigation ou de l’exploitation aérienne. Contrôle...Lire plus

5
Pros
18
Jeunes

Les membres pros Technicien supérieur de l'aviation

Contacte-les et pose leur tes questions !

Bruno H.

Ingénieur aéronautique

Photo de Bruno H.

Jordi P.

Technicien supérieur de l'aviation

Photo de Jordi P.

Habib A.

Technicien supérieur de l'aviation

Photo de Habib A.

Denice O.

Technicien supérieur de l'aviation

Photo de Denice O.

Joel F.

Chef de projet

Photo de Joel F.

Les membres jeunes intéressés par ce métier

Contacte-les et pose leur tes questions !

Jamin

Seconde Générale et Technologique

Photo de Jamin I.

Marie-Caroline

Terminale Générale

Photo de Marie-Caroline  L.

TANYA

Licence mention économie et gestion

Photo de TANYA R.

Yassin

BUT génie mécanique et productique (GMP)

Photo de Yassin C.

Camille

Classe préparatoire Physique, technologie et sciences de l'ingénieur (PTSI), 1re année

Photo de Camille L.

Les centres d’intérêt du métier Technicien supérieur de l'aviation

Derrière ce titre obscur se cache un métier où la polyvalence est le maître mot. Le TSA (technicien supérieur de l’aviation) peut occuper différents postes dans les domaines de la navigation ou de l’exploitation aérienne.

Contrôle aérien pour des petits aérodromes, assistance d’ingénieur, maintenance des équipements électrotechniques de l’aéroport, traitement des informations météorologiques transmises aux pilotes…

Le TSA "fonctionnaire" peut exercer son métier sur le terrain comme dans les services administratifs de la DGAC (Direction générale de l’aviation civile). Quelques postes sont également disponibles à Météo France.

Le TSA "civil" travaille dans les compagnies aériennes, des sociétés gestionnaires d'aéroports ou encore des sociétés d'assistance en escale. Grâce à des concours internes, l’évolution vers des postes d’ingénieur et de contrôleur aérien est envisageable.