Ecole Nationale de l’Aviation Civile - ENAC

Toulouse 31

9
Jeunes
8
Anciens

A propos

      L’ENAC forme à la quasi-totalité des métiers des domaines de l’aéronautique et du transport aérien. Les diplômes correspondant à ces métiers varient de BAC+1 à BAC+8.         Les métiers auxquels forme l’ENAC sont variés. Elle forme des élèves civils qui travailleront dans le privé, ou bien des fonctionnaires qui travailleront pour l'État français :    - Des ingénieurs aéronautiques (IENAC, civils ou fonctionnaires) qui conçoivent les futurs systè... Lire la suite

Les pros qui y travaillent

Contacte-les et pose leur tes questions !

Peyam B.

Pilote de ligne

Photo de Peyam B.

Florian M.

Contrôleur aérien

Photo de Florian M.

Cette école forme à ces métiers

Garant de la sécurité et de la fluidité du trafic aérien, le contrôleur aérien guide les pilotes du décollage jusqu'à l'atterrissage de leur avion. Un métier scientifique à haute...
Aujourd'hui Tokyo, demain New York, Dakar la semaine prochaine... Le métier de pilote de ligne fascine. Mais ce professionnel du ciel doit garder les pieds sur terre : il est responsable de la...
L'ingénieur aéronautique est un terme qui désigne en réalité une foule de profils différents d'ingénieurs. Il peut être...
Derrière ce titre obscur se cache un métier où la polyvalence est le maître mot. Le TSA (technicien supérieur de l’aviation) peut occuper différents...

 

Bienvenue à l'ENAC

 

 

L’ENAC forme à la quasi-totalité des métiers des domaines
de l’aéronautique et du transport aérien.

Les diplômes correspondant à ces métiers varient de BAC+1 à BAC+8.

 

 

ENAC 

 

Les métiers auxquels forme l’ENAC sont variés. Elle forme des élèves civils qui travailleront dans le privé, ou bien des fonctionnaires qui travailleront pour l'État français : 

 

- Des ingénieurs aéronautiques (IENAC, civils ou fonctionnaires) qui conçoivent les futurs systèmes et aéronefs ou qui peuvent travailler en compagnie aérienne, en aéroport, dans le spatial...

- Des pilotes de ligne (EPL, civils) reconnus dans le monde entier, aussi accessibles depuis la formation Prépa ATPL réservée aux élèves boursiers,

- Les contrôleurs aériens (ICNA, fonctionnaires) qui guident les avions dans le ciel et sur les aéroports pour assurer la sécurité des passagers 

-Les techniciens aéronautiques (TSEEAC fonctionnaires ou GSEA civils) qui peuvent occuper de nombreux rôles tels que contrôleurs d'aérodrome ou surveillants des compagnies aériennes, 

-Les ingénieurs électroniciens (IESSA, fonctionnaires) dont le rôle est de maintenir en fonctionnement tous les systèmes permettant la surveillance du ciel. "

 

 

 

L'ENAC en quelques chiffres

 

L'ENAC en quelques chiffres

 

Témoignages

IESSA :

 

Les IESSA sont les Ingénieurs Electronicien des Systèmes de la Sécurité Aérienne. Ces étudiant·es fonctionnaires suivent une formation professionnalisante de trois ans, accessible sur concours après une CPGE ou un BTS. Leur métier est fondamental dans le transport aérien : ils contribuent à la sécurité des voyageurs et à la fluidité du trafic en garantissant aux contrôleurs aériens et aux pilotes que l’ensemble du matériel utilisé au sol (radar, radio, aide à l’atterrissage et à la navigation…) fonctionne correctement. Ils peuvent aussi travailler à la conception des systèmes qui seront utilisés dans le futur.

 

 

 

MCTA / ICNA :

 

Les ICNA sont les Ingénieurs du Contrôle de la Navigation Aérienne. Ces étudiant·es fonctionnaires suivent une formation professionnalisante de trois ans, accessible sur concours après une CPGE. On les connaît plus souvent sous le nom de contrôleurs aériens ou contrôleuses aériennes. Leurs principales tâches consistent à rendre les services de la navigation aérienne : contrôle des aéroports, contrôle des avions en croisière, services de l’information de vol et service d’alerte. Tout cela afin d’éviter les collisions entre aéronefs mais aussi d’ordonner et accélérer la circulation aérienne.

 

 

EPL :

 

Les EPL sont les Élèves Pilotes de Ligne. Ces étudiant·es civils suivent une formation de pointe à la fois théorique et pratique afin de devenir pilotes de ligne au sein des compagnies aériennes. La formation dure environ 2 ans et est accessible sur concours niveau Bac+1.

 

IENAC :

 

Les IENAC sont les Ingénieur·es de l’École Nationale de l’Aviation Civile. Ces étudiant·es sont majoritairement civils mais chaque année une quinzaine d’entre eux sont recrutés afin d’être fonctionnaire. Leur formation dure trois ans et est accessible sur concours après deux années de CPGE. Après une première année commune, les étudiant·es peuvent personnaliser leur formation en choisissant parmi plusieurs majeures et mineures qui leur permettront de se spécialiser dans les domaines qui leur plairont le plus. Une fois diplômés, les IENAC peuvent travailler pour des compagnies aériennes, des aéroports, des constructeurs aéronautiques et leurs sous-traitant ou bien encore dans le domaine des télécommunications aérospatiales.

 

 

GSEA / TSEEAC :

 

Les TSEEAC sont les Techniciens Supérieurs des Études et de l’Exploitation de l’Aviation Civile. Ces étudiant·es fonctionnaires suivent la formation GSEA (Gestion de la Sécurité et Exploitation Aéronautique), qui peut aussi être suivie par des élèves civils. Les fonctionnaires seront amenés à exercer des fonctions diverses à la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) comme par exemple contrôleurs d’aérodrome, inspecteurs de surveillance auprès des compagnies aériennes et des aéroports ou encore concepteurs de procédure de navigation aérienne. Les étudiants civils diplômés peuvent travailler pour les gestionnaires d’aéroports, dans les services d’escale en compagnie aérienne ou chez d’autres prestataires de services où ils exerceront des responsabilités très variées.

 

 

 

 

Prépa ATPL :

 

La prépa ATPL est un cycle préparatoire d’une année à destination d’élèves d’origine sociale modeste ayant déjà fait preuve d’un intérêt avéré pour les activités aéronautiques. Cette année de remise à niveau en mathématiques, physique et anglais leur permet d’accéder, sous réserve de résultats suffisants, à la formation EPL (Pilote de Ligne) sans avoir à passer par les concours de niveau CPGE. La prépa ATPL est accessible par concours de niveau Baccalauréat Scientifique.

 

Pour en apprendre plus sur l'ENAC :  

Bouton