Jessica s’est lancée dans une formation de développeuse Web Fullstack proposée par Simplon.co

jessica-developpeuse

Les femmes sont de plus en plus nombreuses dans le développement mais elles ne représentent que 25% des développeurs aujourd’hui. Nous avons interviewé Jessica, développeuse, qui a choisi de suivre pendant 7 mois une formation gratuite et certifiante proposée par Simplon. Elle témoigne de son parcours et appelle à un code plus mixte !

Tu es développeuse open source. Avais-tu un rêve quand tu étais petite ?

Oui, quand j’étais plus jeune, je voulais être journaliste de presse écrite, donc rien à voir avec mon métier actuel parce qu’il y avait pleins de choses qui me perturbaient dans le monde et je voulais les rapporter. J’avais comme modèle « Tintin ».

Quel a été ton parcours avant de devenir développeuse ?

Mon parcours a été un peu chaotique parce que j’ai des problèmes de santé, je suis handicapée depuis que je suis petite. Il y a donc plusieurs métiers dont je savais déjà que je ne pourrais pas exercer, tout ce qui était physique par exemple. Je voulais être grand reporter ce qui sous-entend partir, voyager à travers le monde. Ce n’était pas possible non plus donc il a fallu que je me tourne vers autre chose. Je suis allée à la faculté de lettres modernes Information, Communication, cela ne m’a pas plu car j’étudiais essentiellement l’ancien français. Ensuite, j’ai été en LEA anglais, japonais et communication. Je me suis rendue compte au fur et à mesure de mes études que je ne pourrai vraiment pas devenir journaliste quand j’ai vu que ma pathologie empirait. Il a fallu que je trouve autre chose et la communication me plaisait.  J’ai arrêté ma licence en deuxième année pour faire un BTS communication. Je voulais faire de l’alternance et j’ai recherché une entreprise, j’en ai trouvé une mais elle m’a abandonnée au dernier moment juste avant qu’on signe les papiers, avant la rentrée. Par conséquent, pas d’entreprise, pas d’école donc je me suis mise à travailler pour pouvoir payer mon loyer, j’ai été téléconseillère pendant 2 ans.

En quoi consiste ton métier de développeuse open source?

J’ai suivi une formation professionnalisante de 7 mois chez Simplon à Villeurbanne pour devenir développeuse Web Fullstack (Fullstack veut dire qu’on apprend à gérer autant le Back que le Front, autrement dit autant le squelette et la logique de l’application que la partie visible, celle que l’utilisateur verra).

« 7 mois c’est suffisant parce qu’on avait beaucoup de pratique, très peu de théorie. J’avais des projets assez variés pour voir la globalité de ce qu’on pourrait faire plus tard en tant que développeur web. »

On s’entraidait beaucoup et nos formateurs étaient là s’il y avait besoin. J’ai appris plusieurs langages utiles pour le développement web. Le métier de développeur consiste à créer des applications ou des sites web, des plateformes e-commerce, des blogs, cela peut être un site de présentation, un site de présentation ou un portfolio. En tant que développeuse open source, je développe aujourd’hui des logiciels, donc je ne suis plus dans le web, je suis l’open source, je crée en fait des plugin à des logiciels déjà créés, ensuite on les vend à des entreprises.

Travailles-tu en équipe ?

Oui, je travaille en équipe au pôle expertise surtout avec des commerciaux et des techs. Nous sommes cinq mais nous ne sommes que deux développeurs dans l’entreprise qui compte 200 salariés.

Comment organises-tu tes journées?

Cela dépend des projets que nous avons. Je revois actuellement le code des logiciels qui ont déjà été créés pour comprendre comment cela a été fait. Je fais des petites notes le matin et l’après-midi, je travaille en ce moment sur un portail web pour les entreprises pour vendre à nos clients.

Quelles qualités faut-il pour exercer ce métier ?

Il faut de la patience et de l’autonomie. C’est très important de savoir chercher quand on a un souci.

Comment te vois-tu évoluer ?

J’aimerais créer ma propre agence web un jour mais avant, je voudrais me créer un réseau.

Quel message veux-tu adresser aux filles qui hésitent à se former à ce métier ?

Ce n’est pas qu’un métier d’homme, même s’il y en a beaucoup aujourd’hui mais être développeuse, c’est possible pour une fille ! Lancez-vous pour un code plus mixte !

Le métier de développeur.euse t’intéresse ? Echange avec des développeurs(euses) sur JobIRL

inscription

Retrouve le podcast illustré de l’interview de Jessica :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *