Connaissez-vous les formations proposées par l’Afpa ? Bénédicte Chevet, chargée d’études Alternance a répondu à nos questions

afpa

Dans votre domaine, le réseau est-il important ?

Oui, le réseau est extrêmement important dans ce métier, notamment pour rechercher des profils particuliers.

Pouvez-vous résumer les formations proposées par l’Afpa afin d’expliquer aux jeunes ce qu’elle propose ?

L’Afpa a plus de 60 ans mais n’est pas forcément très connue des jeunes. Elle a été créée après la Seconde Guerre mondiale pour aider à la reconstruction du pays en formant de la main d’oeuvre qualifiée dans le secteur du bâtiment. L’association a ensuite diversifié ses formations, toujours en suivant le développement économique : d’abord dans le secteur de l’industrie puis dans le secteur tertiaire. Aujourd’hui, l’Afpa prépare à plus de 300 métiers dans le cadre de formations en continu ou en alternance, essentiellement du niveau CAP-BEP au niveau Bac +2 et ce dans les secteurs du bâtiment, de l’industrie et des services.

Combien y-a-t-il de centres Afpa en France ?

L’Afpa est un organisme national qui comprend plus d’une centaine de centres de formation répartis sur tous les bassins d’emploi, dont une quinzaine en Ile de France. Certaines de nos formations sont connues (exemple Plombier-Chauffagiste, Conseiller en Insertion Professionnelle…) et d’autres beaucoup moins telles que les formations industrielles ; pourtant, les entreprises recherchent des candidats dans ce secteur. Je pense par exemple au métier de conducteur d’équipements automatisés ou robotisée, que l’on propose dans notre centre de Gonesse (95). En ce moment, je recrute également des techniciens de maintenance industrielle pour une grande entreprise.

Combien de temps durent vos formations ?

Elles peuvent durer de 4 à 9 mois en continu, ou bien de 6 à 18 mois en alternance.

Comment peuvent être financées vos formations ?

Il y a plusieurs modalités de financement. Pour les demandeurs d’emploi, nous avons un certain nombre de places financées par la région ou parfois par le Pôle Emploi. Non seulement les coûts de formation sont pris en charge mais les demandeurs d’emploi peuvent percevoir une indemnité de formation qui varie entre 300 et 600€ selon leur situation personnelle. Il y a également d’autres moyens de financement pour les salariés en CDD ou en CDI : dans le cadre du congé individuel de formation, s’ils souhaitent se reconvertir, ou bien dans le cadre du plan de formation de leur entreprise pour faire évoluer leurs compétences.

Proposez-vous des contrats de professionnalisation ?

Oui, comme je l’ai expliqué. La plupart des formations de l’Afpa peuvent se faire en alternance. L’avantage de l’Afpa est que nous ne fonctionnons pas en année scolaire : on peut très bien commencer une formation au mois d’avril par exemple. Comme nos formations se concentrent sur les enseignements professionnels (il n’y a plus de matières générales, contrairement aux établissements de l’Education Nationale), elles sont aussi souvent plus courtes. Dans le cadre des contrats de professionnalisation, ce sont les entreprises (par l’intermédiaire des organismes auxquels elles cotisent pour la formation professionnelle) qui prennent en charge les coûts de formation ainsi que le salaire. C’est donc une formule « 2 en 1 » : une formation + un emploi rémunéré !

Vos offres en alternance concernent-elles différents secteurs ?

Oui, nous avons des offres dans différents domaines : Transport-Logistique (préparateur de commande par exemple), BTP (canalisateur, mineur-boiseur pour effectuer les travaux souterrains dans le cadre des travaux du Grand Paris…), Industrie, Services (gestionnaire de paie, conseiller clientèle…).

Comment procédez-vous pour trouver des alternants ?

Le site de l’Afpa propose un onglet « contrat de professionnalisation » où les visiteurs peuvent retrouver toutes nos offres en cours, classées par région.

Nous avons aussi des partenariats avec Pôle emploi, les Missions locales ainsi qu’avec des sites spécialisés (recrut.com…). Nous nous appuyons par ailleurs sur notre réseau d’anciens stagiaires.

Quels sont vos critères pour recruter les jeunes ?

Tout dépend de l’offre de l’entreprise, il y a des profils très différents mais je dirai que ce qui compte souvent le plus, ce n’est pas les compétences techniques mais l’envie de s’investir dans le poste et le savoir-être.

Vous avez des questions ? Posez-les à Bénédicte via son profil JobIRL.

Pas encore inscrit(e) ? Rejoignez la communauté JobIRL :

inscription

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *