Producteur

Producteur

Pas de producteur, pas d’argent pour le film ! Ce professionnel a la lourde charge de trouver des financements pour réaliser un long-métrage. Aide de l’État, prêts bancaires, partenariat avec une chaîne de télévision… les... Lire plus

8
Pros
23
Jeunes

Les membres pros Producteur

Varietes T.

Producteur

Photo de Varietes T.

Florent B.

Producteur

Photo de Florent B.

Marie R.

Metteuse en scène

Photo de Marie R.

Yohann A.

Producteur

Photo de Yohann A.

Maxim P.

Producteur

Photo de Maxim P.

Cyril T.

Producteur

Photo de Cyril T.

Glo D.

Productrice

Photo de Glo D.

Stephane V.

Producteur

Photo de Stephane V.

Les membres jeunes intéressés par ce métier

Contacte-les et pose leur tes questions !

Tim

Master mention économie de l'entreprise et des marchés

Photo de Tim J.

Violette

BTS Négociation et digitalisation de la relation client

Photo de Violette O.

ROMANE

BTS Gestion de la PME

Photo de ROMANE D.

Anne-Flore

4ème Générale

Photo de Anne-Flore B.

Antoine

BTS Professions immobilières

Photo de Antoine R.

Hermine

Diplôme de grand établissement mention contrôle, audit, reporting, financier

Photo de Hermine N.

Ju

BPA Transformations alimentaires

Photo de Ju l.

Julia

DUT Techniques de commercialisation

Photo de Julia S.

Pas de producteur, pas d’argent pour le film !

Ce professionnel a la lourde charge de trouver des financements pour réaliser un long-métrage. Aide de l’État, prêts bancaires, partenariat avec une chaîne de télévision… les solutions sont nombreuses et, très souvent, le producteur investit lui-même une partie de son argent dans le projet. Il a donc son mot à dire sur la création : il peut demander au réalisateur de modifier la fin du scénario s’il juge qu’elle ne correspond pas aux attentes des spectateurs.

Pendant la préparation et le tournage du film, le producteur passe le relais au directeur de production : c’est lui qui va définir, en fonction du budget, les besoins en personnel, négocier les rémunérations, participer au choix des prestataires (location de matériel, de lieux, hébergement et restauration), etc. À ses côtés, l’assistant de production, sorte de supercomptable, contrôle chaque dépense et s’assure qu’il n’y a pas d’écart entre le budget prévisionnel et le coût réel du film.