Esthéticienne : interview vidéo avec Constance en apprentissage

Constance a participé à notre interview vidéo sur notre chaîne YouTube. Esthéticienne en apprentissage chez Body’Minute, Constance fait son BTS Esthétique en parallèle. Avant de se diriger vers le secteur de la beauté, qui l’a toujours intéressée, elle a emprunté différents chemins qui n’ont pas abouti, notamment dans le commerce. Déterminée, aujourd’hui elle s’épanouit dans son métier où on lui confie des responsabilités. Elle espère plus tard devenir directrice d’un institut, ce qui est parfaitement réalisable dans ce domaine. Elle te fait découvrir le métier d’esthéticienne ci-dessous :

⬇️ ⬇️ ⬇️ ⬇️ ⬇️

En visionnant les vidéos de cette page, vous acceptez l’utilisation de traceurs statistiques de la plateforme YouTube

 

 

 

⬆️ ⬆️ ⬆️ ⬆️ ⬆️

Le métier d’esthéticienne t’intéresse ? Tu peux poser tes questions à Constance sur ses études, les opportunités d’offres de stage et d’emploi  dans le secteur :

Contacte Constance

2 bonnes raisons d’exercer le métier d’esthéticienne ?:

▶ Quand on est alternant, on a un salaire et de l’expérience pour trouver du travail après.

▶ Côté salaire, dans l’apprentissage, cela varie en fonction de l’âge, du niveau d’études et de ton ancienneté dans l’entreprise. Moi je gagne 80% du SMIC.

Les meilleures punchline de Constance, esthéticienne ? :

Faut-il avoir le bac pour devenir esthéticienne ? 

« Non, pas un bac général mais il faut passer un CAP esthétique. »

Quelles sont les matières enseignées ? 

« Il y a un bloc de sciences, cosmétologie, physique, chimie, technologie des appareils, ensuite la pratique et les options pro « management des unités commerciales etc….  »

Quelles sont les qualités à avoir en particulier en apprentissage ? 

« C’est dur, il faut s’accrocher, avoir beaucoup de volonté. »

                        ? Ta TO DO LIST :

 

L’essentiel à retenir sur le secteur de l’esthétique et de la beauté :

Dans le secteur des soins esthétiques, de la beauté et du bien-être, les métiers sont divers. Coiffeur.euse, esthéticien.ne, maquilleur.euse, créateur.rice de parfum… Les possibilités sont multiples ! Certains professionnels sont même devenus très reconnus pour leur expertise dans la profession (coiffeurs ou maquilleurs célébres, par exemple). Les formations sont souvent courtes : il est possible de faire un apprentissage en passant par la voie professionnelle, ou d’intégrer une école spécialisée. Le secteur recrute, alors n’hésite pas à te renseigner !

 

Retrouve tous nos interviews vidéo ICI